Title

A Motif From Old Russian Vita Sanctorum In Arthurian Romance

Document Type

Article

Publication Date

1973

Published In

Canadian Slavonic Papers

Abstract

Une comparaison des trois versions en vigueur de La Vita de Sts. Boris et Gleb avec le conflict Bohort-Lionel dans La Queste del Saint Graal révèle une similarité dans l’intrigue aussi bien que dans les constituantes majeures de la composition. Bien que les deux textes appartiennent à des genres différents de la littérature médiévale européenne et puisqu’il n’a pas été découvert de traductions latines du Vieux Russe Vita, plusieurs arguments littéraires et historico-culturels peuvent s’offrir comme hypothèses concernant ces ressemblances génétiques. Il y a des correspondances entre les noms et les caractères des principaux protagonistes, aussi bien que des similarités dans leurs “biographies”. Les deux histoires reflètent un mode similaire de pensée religieuse et de psychologie sociale. Le concept d’une souffrance “kenotique”, c’est-à-dire cherchée humblement, exemplifiée dans le conte russe a ses parallèles dans les doctrines mystiques de l’Occident et dans certains sectes hérétiques occidentales des l lème et 13ème siècles. La Vita russe aurait pu parvenir jusqu’à l’Ouest par 1) l’entremise de moines tchèques et irlandais; 2) les contacts dynastiques et politiques entre Kiev et les monarchies occidentales; 3) des échanges commerciaux intensifs.

This document is currently not available here.

Share

COinS